EXPOSITIONS ITINÉRANTES

    Déus d'Egipte

    Una de les característiques de la religió egípcia és la gran quantitat de déus que la componen.
    En les representacions parietals de temples i tombes, o en la superfície d’objectes de tot tipus, apareixen amb freqüència noms i imatges divines: d’aspecte humà, masculí o femení; animal o mixt, cos humà i cap animal, o viceversa; individualitzats o associats per parelles, tríades o grups més amplis, en funció de les seves relacions mitològiques; entitats divines que evoquen elements de la natura (el sol, el riu Nil, la vegetació) o conceptes i sentiments humans (l’amor, l’odi, la bellesa, l’ordre, el caos); déus vinculats a activitats concretes (l’agricultura, la caça, la guerra, el part, els rituals funeraris).

    Egypte. Le passage à l’éternité

    A travers les objets que les anciens égyptiens déposèrent dans leurs tombes (sarcophages, masques, amulettes, statuettes…), cette exposition donnait un aperçu des croyances funéraires de la civilisation du Nil.
    Cette exposition était itinérante : Œuvre culturelle Caja de Burgos (19 mai – 28 août 2011), Centre Culturel Caixa Tarragona (11 décembre 2009 – 7 mars 2010) Centre d’Art d’Escaldes- Engordany (4 juin – 27 septembre 2009), Centre Culturel Caixa Terrassa (2 avril – 17 mai 2009), Musée Archéologique et d’Histoire d’Elx (25 janvier – 25 mars 2007) et Musée National de Colombie (8 avril – 31 juillet 2005).

    Toutankhamon. Images d’un trésor sous le désert égyptien

    La découverte, en 1922, du tombeau du pharaon Toutankhamon par Howard Carter a représenté un des plus grands évènements de l’histoire de l’archéologie. Avec cette exposition photographique, le visiteur est transporté, à cette époque, et sur les lieux de la découverte, par le biais du journal des excavations rédigé par Carter lui-même, et des photographies d’Harry Burton, qui photographiait en exclusivité les excavations. Il pourra vivre les moments les plus émouvants de l’extraordinaire découverte qui surprit le monde entier. 

    Art précolombien

    Cette exposition fut proposée au Centre d’Art d’Escaldes- Engordany entre juin et septembre 2011. Elle réunissait des œuvres d’art, objets funéraires, bijoux et matériaux archéologiques appartenant aux principales cultures précolombiennes qui habitèrent sur le continent américain avant l’arrivée des européens, contact ayant engendré un brusque changement culturel. En parallèle, cette exposition proposait aussi de découvrir le profil biographique de Carmen Tórtola Valencia, artiste culte, danseuse et collectionneuse d’art précolombien. 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Obtenir plus d’information.